Les 4 accords toltèques, concrètement c’est quoi ?


C’est un livre qui a changé des vies.


Un livre, sorti dans la discrétion en 1997, qui s’est aujourd’hui vendu à plus de 4 millions d’exemplaires à travers le monde et s’est imposé comme une des références du développement personnel.  


“Les 4 Accords Toltèques, la voie de la liberté personnelle” ont été écrit par Don Miguel Ruiz, et traduit en français en 1999 par Olivier Clerc.


Ce chaman mexicain, héritier d’une famille de guérisseur et de chaman de la tradition toltèque, a d’abord eu une carrière de neurochirurgien avant d’embrasser la sagesse de sa lignée, et d’écrire ce livre phare. 


Au début de l’ouvrage, il propose au lecteur de prendre un moment et de s’engager à essayer de vivre désormais selon 4 règles de vie : les 4 accords toltèques. Regardons-les de plus près !


Premier Accord : “Que votre parole soit impeccable” 


Cet accord se concentre sur la nature créatrice du langage : votre parole donne forme à votre réalité. Ainsi, si vous médisez à propos d’autrui ou de vous-même, vous utilisez (même inconsciemment) ce que vous dites comme une arme qui peut blesser. Qui n’a jamais été heurté par une réflexion ? De même, si nous nous répétons sans cesse à quel point nous sommes nuls, nous ancrons dans la réalité cette dépréciation. Servons-nous des mots pour le positif, afin qu’il se manifeste dans nos vies. 


Deuxième Accord : N’en faites jamais une affaire personnelle


Nous avons tendance à penser que ce que fait autrui est en réaction à qui nous sommes, ce que nous disons. Alors que chacun voit midi à sa porte, selon l’expression consacrée. Autrement dit, les actions et paroles d’autrui ne sont qu’une projection de leur réalité, et n’ont rien à voir avec nous. Nous ne sommes pas responsables des sentiments des autres, mais seulement des nôtres. Rien n’est “contre nous”, mais en rapport avec ce que projette l’autre sur nous. 


Troisième Accord : ne faites aucune supposition !


Si mon amie n’a pas été gentille avec moi aujourd’hui, c’est sûrement parce qu’elle m’en veut pour quelque chose. Voilà une supposition que nous avons plus ou moins tous faite. Ne serait-il pas plus simple d’éviter les spéculations et de lui demander directement ? Elle est peut-être simplement fatiguée ou préoccupée. Arrêtez de présupposer savoir ce que les autres ressentent et leur communiquer nos ressentis, grâce à la Communication Non Violente par exemple, permet de vivre avec plus d’ouverture et moins d’angoisses.  


Quatrième Accord : faites toujours de votre mieux


Ce dernier accord contribue à se défaire du jugement… des autres et de soi ! Faire de son mieux n’est pas synonyme d’une course constante à la perfection. Au contraire, cela nous invite à évaluer à chaque instant où se situe “notre mieux”. Faire ce qui est possible pour nous dans l’instant présent, sans se charger du poids des attentes excessives : n’est-ce pas une manière bien plus légère de vivre ? 




Vous l’aurez compris, l’objectif est donc de briser ses croyances limitantes, déconstruire les histoires que l’on se raconte et qui nous éloignent des autres, empêchent notre progression, de vivre notre vie en harmonie. 


Don Miguel Ruiz est également l’auteur de “La maîtrise de l’amour”


-

Article de :

Mélissa Rivet

@_melissarivet_ sur instagram

melissa.rivet@gmail.com



#communication #accordstolteques #accords #tolteques #pardon #amour #shaman #emotions #traumas #healing #feelings #care #love #life #healthsistaime

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2019-2020 - Healthsistaime

- Tous droits réservés -

- Mentions légales et CGV -