Poser ses limites et savoir dire Non

Après avoir eu besoin d'un long temps d'intégration, j'ai récemment eu l'envie de partager sur le blog sur des outils de développement personnel que j'ai utilisé pour aller mieux. Comme l'écoute et d'amour de soi, le pardon, prendre du temps pour soi, la théorie des cuillères, les 4 Accords toltèques...


Mais ce n'est pas le monde des bisounours et je sais que ce n'est pas toujours évident. C'est pour cela qu'il est bon d'apprendre à savoir poser ses limites, pas forcément en "montant dans les tours" et en s'épuisant, mais bien clairement tout de même.


Une fois qu'on l'on s'est écouté.e, que l'on a identifié ses besoins, alors on a envie de satisfaire ses besoins (qu'ils soient ou non liés à la maladie d'ailleurs). Et si des personnes ne vous comprennent pas, voire sont carrément toxiques pour vous, respecter vos limites et les faire respecter par les autres est super important.


C'est important pour votre bien-être moral et physique. Surtout le fait d'être entouré.e de personnes négatives pompe énormément d'énergie et fatigue le système nerveux (d'ailleurs j'aimerais faire un article sur le système nerveux et les douleurs chroniques). Par exemple avec l'endométriose, quand on sait très bien que la fatigue et le stress chroniques sont déjà des soucis importants, à mon avis, ce n'est pas nécessaire de s'en rajouter !


Cet article vous parle donc de mettre ses limites et de savoir dire Non.


Lorsque nous sommes enfant, nous traversons une phase où nous disons non à tout, une phase difficile pour les parents où nous testons notre capacité d’affirmation. Nous apprenons la leçon. En grandissant, au fil de nos expériences personnelles, cette capacité change et parfois s’évapore, s’amenuise. Les contours en deviennent flous.


Aujourd’hui savez-vous dire non ?


Certaines croyances peuvent nous amener à penser qu'une personne gentille, bienveillante, empathique devrait dire oui à tout et tout le monde tout le temps. “L’idée du non” véhicule une notion négative, un nuage qui vient cacher le soleil dans une relation.


Mais dire oui (ou non) à tout, est-ce vraiment sain, même quand la situation ne semble pas forcément juste pour nous ?


Dire oui ou non dessine des contours autour de nous, les contours de ce que nous voulons accepter dans notre vie, et nous conduit vers un acte crucial : poser nos limites.


Pour y arriver, il semble pertinent d’apprendre à se connaître, de savoir ce qui nous fait du bien, ce qui nous donne de l’enthousiasme, de l’envie, qui nous porte dans un élan qui pourra aussi entraîner les autres. Dire oui avec notre coeur ! Et pas uniquement en mesurant les avantages et les inconvénients avec notre tête. Le discernement, outil de notre mental, reste utile et important bien sûr !


Notre tête nous amène aussi à nous soucier des conventions, de ce “qu’il est bien” de dire, de faire selon ce que l’on imagine être la bonne réponse dans une situation donnée.


Savoir dire non à nos proches constitue peut-être le plus grand défi.

Nous ne voulons pas les froisser, nous voulons leur faire plaisir, et parfois éviter la confrontation. Mais est-ce vraiment notre intérêt mutuel de tout accepter ? Ou serait-ce plutôt d’offrir à l’autre la meilleure version de soi, qui implique que nous suivons plus souvent notre cœur ?


Un des secrets pour poser ses limites face à l’autre reste la communication.

Recevoir un non ou l’exprimer peut s’avérer blessant si cela est fait abruptement. La CNV, ou communication non-violente, constitue un outil puissant pour réussir à avoir des conversations difficiles et à exprimer ses besoins. Selon son site européen, grâce à la CNV, “nous retrouvons le chemin de nos aspirations profondes et cela nous aide à mieux percevoir nos besoins, et à établir nos priorités parmi eux.”*


Et si vous êtes sensible aux cristaux, en lithothérapie (soin par l’énergie des pierres), on conseille la belle calcédoine bleue pour les personnes qui ont de la difficulté à dire non et qui aimeraient s’affirmer avec plus d’aisance.

Pour les huiles essentielles qui aident à soulager le stress dans ce genre de situations, j'avais rédigé un article.




Article de :

Mélissa Rivet

@_melissarivet_ sur instagram

melissa.rivet@gmail.com



#selflove #amour #limites #boundaries #care #love #life #healthsistaime

  • Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram
  • LinkedIn Social Icône

© 2019-2020 - Healthsistaime

- Tous droits réservés -

- Mentions légales et CGV -